Curieux

intérieurs de demoiselles

Que révèle de nous notre maison, notre appartement, notre chambre ?
Ces femmes dévoilent malgré elles une part d’elles-mêmes. A moins qu’elles ne se mettent en scène ? Sur la gazinière de celle-ci trônent de beaux objets. Pas très pratique pour faire la popote. A moins qu’elle ne cuisine pas et qu’elle se fasse livrer tous ses repas.
Ici, tout est rangé, tout est agencé, tout est beau. Elle a l’air de s’ennuyer.
Cet intérieur a une belle perspective et son occupante est sur le côté, en retrait. Les fils emmêlés au dessus d’elle seraient-ils une indication quant à son air triste ?
Projections personnelles. Mais il y a une impression de déjà-vu dans ces photos. Ces intérieurs parlent de nous.

Exposition. Intérieurs de Demoiselles, Adrien Moretti. Fondation suisse, 7 boulevard Jourdan, Paris 14e. Jusqu’au 29 février 2016.

État d’esprit : Curieux
Action : Prendre un livre, un thé, et profiter de son intérieur.
Vérité : « La vie sociale c’est l’envers ; l’endroit, c’est la vie intérieure. » J. Pommier
Émotif anonyme : Virginia Woolf
Association d’idée : Le sac, Jean-Claude Kaufmann

Publicités